Archive | White Paper RSS feed for this section

Haute disponibilité : Double-Take comble les lacunes de Hyper-V

1 Avr

image-19Double-Take a lancé aujourd’hui la nouvelle version de son outil de réplication et de failover « Double-Take for Hyper-V » intéressante à plusieurs titres, car elle permet d’apporter des fonctionnalités encore manquantes à la technologie de virtualisation de Microsoft. Ce dernier, en s’appuyant sur les solutions de Double-Take est mieux armé pour concurrencer VMware VMotion et SRM (Site Recovery Manager).
Double-Take s’estime le mieux placé pour la réplication de machines hyper-v : son partenariat de longue date avec Microsoft lui a ouvert des portes. L’éditeur a donc pu développer le premier outil Lire la suite

Publicités

Petit lexique du virtualiseur de SAP (sous VMware)

21 Jan

Un des blogs officiels de VMware publie un nouveau document donnant toutes les clés pour que la virtualisation de SAP sous VMware se passe bien. Allez, dites nous en pratique, ce qu’il en est vraiment.

La moitié des projets de virtualisation échouent [affirme Unisys]

19 Nov

Dans un White Paper d’opinion intitulé : « Virtualisation, le bon et le moins bon », Unisys fait l’étonnant constat de l’échec de la moitié des projets de virtualisation dans les entreprises.
« A mesure que les entreprises doivent faire face à la prolifération de leurs investissements informatiques, elles se tournent vers des technologies de virtualisation pour en faciliter la consolidation. Toutefois, la moitié de ces projets échouent avant d’avoir pu faire une différence dans l’entreprise ». Après avoir brossé les « bons côtés » de la virtualisation, Unisys invoque en effet le paradoxe de la virtualisation. « Est-ce véritablement le remède miracle que l’on nous promet? » questionne l’auteur.
Selon une étude de Strategic Counsel, 44% des entreprises ayant déployé la virtualisation se sont déclarées incapbles de parler de succès à ce propos. Les raisons invoquées vont de la prolifération de serveurs, à des difficultés de mesure de performance, jusqu’à une charge d’administration accrue. « Faute de conception et de mesure, les entreprises s’engagent dans des stratégies de virtualisation sans réelle idée de leurs effets concrets ». Selon Unisys, le paradoxe vient que la virtualisation est trop facile et trop abordable, et les entreprises s’y engouffrent sans planification.Unisys préconise donc la mise en place d’une véritable stratégie pour « se préparer au monde virtuel » et éviter les écueils liés aux bases de données, au stockage, à la gestion des licences ou à l’administration des fermes de serveurs virtuels.

Par Kareen Frascaria

Et avec les bases SQL, ça marche aussi?

18 Nov


Sur la toile de VMware, allez lire les deux nouveaux livres blancs fraîchement annoncés en fin de semaine dernière sur leur blog maison VMTN.
Comme s’amuse à le rappeler l’auteur des posts, après lecture, vous serez tellement plus drôles dans les soirées. Le premier reprend les bases de la virtualisation, paravirtualisation et aborde les futures générations à venir. Pour se mettre à jour, il a son utilité.
Le second, moins généraliste, aborde l’épineuse question des bases SQL. Comme le commente l’auteur du blog, l’objectif est de « répondre enfin à la question que les gens me posent en permanence : et avec SQL, ça marche ? ». Le document apporte des résultats de benchs menés au laboratoire HP Strategic Alliances Engineering (SAE) à Cuppertino. Bilan : bonne nouvelle, il semblerait que VMware Infrastructure 3 gère à merveille les requêtes SQL Server (sinon, il n’y aurait jamais eu de White Paper)
On attend avec impatience les mêmes benchs, mais avec Virtual Server…