Tag Archives: VMware

L’ex fondateur de Virtual Iron, CTO « poste de travail » chez VMware

15 Sep

Selon Alessandro Pirelli, VMware viendrait de promouvoir Scott Davis, jusqu’ici Architecte Data Center (Chief Data Center Architect,) comme CTO en charge de la partie poste de travail (sur les parties View, CVP, ThinApp …), aux côtés du Dr Stephen Herrod, CTO depuis 2001. Alessandro rappelle que Scott Davis n’est pas n’importe qui : avant d’intégrer VMware, il fut le cofondateur et Président de Virtual Iron, un concurrent open source de VMware, qui, on le sait, a été avalée par Oracle en mai dernier.

VMworld 09 : Burton Group compare les hyperviseurs; Hyper-V inachevé

2 Sep

Malgré les chiffres annoncés par le cabinet Centrify concernant la forte utilisation de Hyper-V dans les entreprises, il semblerait que l’hyperviseur de Microsoft n’ait pas encore fait l’unanimité. Le Burton Group, cabinet d’analyste que l’on ne présente plus, a présenté une des sessions de conférences lors de VMworld 09, à San Francisco. L’objet de la conférence, comparer les hyperviseurs, de VMware, de Citrix et de Microsoft. Comme le rapporte James Niccolai, d’IDG News Service, qui a suivi cette session, Burton a fait une comparaison de Citrix XenServer 5.5, Hyper-V Server R2, et vSphere 4.

Constat du Burton Group : il manque à Hyper-V 3 des 27 fonctionnalités que le cabinet considère nécessaires dans des infrastructures virtuelles de production : prioritisation du redémarrage des machines virtuelles, le support d’un mimimum de deux CPU virtuels par OS invité, et le manque d’un serveur de management fault tolérant. Sur les 42 fonctionnalités que Burton considère comme « préférées », Hyper-V en manque 14, Xen Server 5,5 17, et VMware, 7. Burton Group relève que Microsoft System Center Virtual Machine Manager ne peut pas fonctionner sur un cluster de serveur. Burton Group a cependant trouvé une fonctionnalité que XenServer 5,5 et Hyper-V ont et que VMware n’a pas : ce dernier ne supporte pas les autres hyperviseurs.

Virt-now, site français proposant des contenus techniques sur la virtualisation, a quant à lui réalisé aussi un comparatif d’hyperviseurs, VSphere 4 et Hyper-V R2. L’avantage revient bien évidemment à vSphere, hormis pour le coût, et les performances dans certains cas.

« Hyper-V est moins coûteux que VMware Infrastructure si on ne prend en compte que le coût des licences. D’autre part, dans nombre d’entreprises, son coût sera intégré dans un contrat de licence annuel. Autre atout : il est intégré à Windows Server 2008 vers lequel migreront tôt ou tard les comptes Microsoft. Quant au coût des systèmes installés dans les machines virtuelles, il sera e même quel que soit l’hyperviseur, mais différent selon la version de Windows Server -Standard, Enterprise ou Datacenter – qui comprennent respectivement une, quatre ou un nombre illimité de licences gratuites »

VMworld 09 : VMware veut jouer dans la même cour que Amazon

2 Sep

VMworld 2009, par JB Su

VMworld 2009, par JB Su

“La virtualisation, c’est tellement dépassé. Maintenant, il ne s’agit plus que de Cloud”. Ce tweet d’un participant de VMworld à San Francisco sur twitter résume bien finalement l’état d’esprit du VMware d’aujourd’hui. La compagnie a dépassé le stade de l’hyperviseur, et ne pense plus qu’à une chose. Se faire un nom dans le Cloud, dans la cour d’un Amazon ou Google.
Un blogger résume même : « I think VMware is starting a game they better win ». (Je pense que VMware démarre un nouveau jeu, et ils pourraient gagner)
Le keynote hier, si l’on en croit les réactions des participants, était décevant. Pour les habitués de VMworld, Paul Maritz n’a fait “que reprendre les mêmes slides qu’il y a six mois, lorsque l’éditeur avait dévoilé ses ambitions dans le Cloud”. Il est vrai que peu de nouveautés ont été dévoilées. La plus intéressante, vCloud Express, une offre CaaS (Computing as a service) permettra aux clients de migrer en “douceur” vers le Cloud. Les grands hébergeurs (Terremark,rachété par VMware et Verizon, avec sa nouvelle plate-forme CaaS, ont été cités entre autres), peuvent déployer les solutions vSphere pour offrir aux clients une offre facturée à la demande. En somme, une offre qui ressemble à s’y méprendre à ce que fait Amazon EC2. La différence, selon VMware, est le mode de facturation, pour un prix “modique”. Reste à savoir si les entreprises seront prêtes à payer quelques dizaines de dollars pour créer de nouvelles machines virtuelles chez un hébergeur. A priori, oui.

Quoiqu’il en soit, et quels que soient les challenges à relever, VMware espère ainsi devenir une réféfence en la matière. L’éditeur a même soumis son API vCloud, qui permet aux autres acteurs de s’interfacer avec sa plateforme, à l’approbation du DMTF ( Distributed Management Task Force), pour en faire un standard. L’API permettrait par exemple à Cloudera, CollabNet, CohesiveFT, EngineYard, ParAccel, RightScale, rPath, SpringSource (racheté par VMware), Terracotta, TIBCO et de Zend, un ticket d’entrée pour le Cloud.

VMworld 09 : Interview de Rich Brunner, responsable de la stratégie Plate-formes chez VMware

2 Sep

Rich Brunner, dans l’équipe du CTO Steve Herrod, explique dans cette vidéo, quels sont les axes de travail chez VMware :
-accélérer la virtualisation
-rendre les choses impossibles, possibles. C’est notamment le cas pour l’intégration de Fault Tolerance dans Barcelona, ou encore, axe très fort cette année, l’amélioration de VMotion (sujet sur lequel nous allons revenir prochainement), et la meilleure gestion de la puissance consommée, sujet surlequel nous reviendrons également.

Le tshirt de Simon Crosby, Citrix, à VMworld

2 Sep

Simon Crosby @ VMworld 09On le sait, Citrix n’a pas apprécié le fait d’être mis au placard sur le salon VMworld 09, entre autres. (voir précédent post). Jean-Baptiste Su, notre correspondant là bas, a pu rencontrer Simon hier (vidéo très intéressante à venir dès qu’elle sera uploadée). En attendant, pour le fun, une photo de son tshirt !

Une entreprise américaine sur quatre utiliserait déjà Microsoft Hyper-V

1 Sep

C’est ce que révèle une étude présentée à VMworld réalisée par le cabinet Centrify, auprès de 500 entreprises qui utilisent la virtualisation dans leur entreprise. L’étude montre par exemple que 58 % des interrogés utilisent au moins deux hyperviseurs de nature différente. 24 % des environnements considérés dans cette étude ne sont pas basés sur VMware. Bien évidemment ESX ou ESXi est le plus largement utilisé, mais, plus surprenant, Microsoft serait utilisé par 25,5 % des entreprises. Les résultats peuvent être lus sur le site de ZDNet US

Image 10

VMware Studio 2.0

1 Sep

Vu sur le blog Technodrone

New Features in VMware Studio 2.0

The following features were added between VMware Studio 1.0 and 2.0:

  • Ability to create multiple-VM appliances, or vApps, to run on VMware vSphere.
  • More provisioning engines including ESX/ESXi 3.5 and 4, VMware Workstation 6.5.1, and VMware Server 2.0.
  • Build support for Windows Server 2003 and 2008 (32-bit and 64-bit) virtual appliances.
  • Build support for 64-bit Red Hat Enterprise Linux (RHEL) and SUSE Enterprise Linux Server (SLES).
  • Build support new Linux distributions RHEL 5.3, CentOS 5.3, and Ubuntu 8.04.1.
  • Extensible management services allow you to customize an interface into a new tab.
  • An Eclipse™ plug-in helps you package applications and create management services.
  • Automatic dependency resolution for application packages installed on Linux-based virtual appliances.
  • Existing VM build (input-as-VM) for Linux virtual appliances.
  • DMTF standard OVF 1.0 and open virtual appliance (OVA) packaging. VMware Studio 1.0 supported OVF 0.9.

EMC acquiert FastScale et se renforce dans le Cloud Privé

1 Sep

Image 5Alors que VMworld démarre tout juste, EMC vient tout juste d’annoncer l’acquisition de FastScale Technology, un éditeur de logiciel pour datacenter basé en Californie et créé en 2006, pour un montant non communiqué.
FastScale renforce EMC dans le domaine du Cloud Privé. Les solutions de FastScale, Composer et Virtual Manager permettent d’automatiser la gestion des ressources (stockage, serveur, réseau, machines virtuelles), et d’automatiser le provisionning de serveur ou le déploiement des mises à jour. Ces solutions viendront renforcer le portefeuille Ionix du géant. Selon EMC, grâce aux solutions de FastScale, ses clients pourront envisager avec plus de sérénité le passage du datacenter traditionnel vers le Cloud Privé, et pourront faire tourner trois fois plus de machines virtuelles sans aucune dégradation de performance.
EMC a également annoncé devenir un revendeur de la solution vCenter AppSpeed de VMware, qui permet de mesurer la performance des applications tournant dans des environnements vSphere 4.

VMworld SF ’09 : c’est parti [et déjà des rumeurs]

31 Août

VMworld, l’événement annuel de VMware ouvre ses portes au Moscone Center de San Francisco dès ce soir. Demain mardi (avec le décalage horaire, mardi soir pour nous) est attendu le keynote de Paul Maritz, CEO de VMware, qui devrait, selon un article publié par Forbes.com, annoncer -entre autres-le lancement de vCloud Express, une plateforme vCloud simplifiée pour lancer et faire tourner des services vCloud (l’approche Cloud de VMware). Selon les rumeurs, de son côté, Xen.org annoncerait sa version équivalente à vCloud de VMware, XCP (Xen Cloud Plateform). Il est probable également que Citrix annonce de nouvelles versions de ses Essentials. XCP intègre Open vSwitch, le switch équivalent au Nexus de Cisco du monde ouvert.
VMware GO, la virtualisation en un clic
Autre fuite, avant le fameux keynote : le blog NTLPro annonce aussi la sortie demain de VMware GO, une application de type Cloud, qui permet aux petites entreprises (ou non …) d’installer un serveur ESXi en quelques clics, ou ajouter des machines virtuelles à la volée. Selon NTPro, elle serait développée en partenariat avec Shavlik Technology, société spécialisée dans l’automatisation de la gestion des machines virtuelles (et prochaine sur la liste de courses de VMware ?)
Le datacenter made in VMworld
En attendant d’en savoir plus dès demain, et pour ceux qui n’ont pas la chance de le voir sur place, une petite vidéo : le datacenter orienté « cloud » de VMworld déployé au beau milieu du Moscone Center : 776 serveurs, 37 Terrabyte de RAM, 6208 coeurs, 348 To de stockage …On peut notamment noter que EMC est très présent, mais aussi Netapp, et Cisco. EMC et Netapp ont d’ailleurs de quoi s’affronter sur le salon, avec leurs nouvelles plateformes bâties pour le Cloud. Qui sera le trio gagnant : EMC/Cisco/VMware ou Netapp/Cisco/VMware ?

à demain.

SpringSource va transformer VMware en acteur du PaaS [VMware nargue Microsoft ?]

11 Août

VMware et SpringSource« SpringSource est une société que Microsoft devrait craindre et que Oracle ou IBM devraient racheter » écrivait Matt Asay dans un article sur CNET le 30 Juillet dernier. Bingo, VMware vient de coiffer ces deux derniers au poteau, en rachetant le challenger Java pour 362 millions de dollars en cash et 58 millions en actions, soit un total de 420 millions de dollars. Il s’agit là du plus gros rachat de l’histoire de VMware. Et probablement un des plus malins.
C’est aussi un acte obligatoire pour que le leader de la virtualisation puisse, face aux géants qui rêvent de le voir défaillir, Microsoft en tête, continuer à innover, et se tailler une part de lion dans le Cloud. L’idée, avec SpringSource, est de combiner applications et serveurs, pour créer une « Platforme As A service » (PaaS) originale, qui permettra aux entreprises de gérer leurs applications futures dans n’importe quel type d’infrastructure. 

Pour Paul Maritz, CEO de VMware, « nous voulons ainsi combiner la virtualisation, qui contrôle le matériel, au framework qui touche les applications. SpringSource va transformer VMware. Nous allons devenir une véritable acteur dans le domaine du PaaS, qui nous permettra de faire le lien entre le Cloud interne et externe ». 

Après l’IaaS, le PaaS

Après vSphere, et le VDC-OS (socle IaaS), la prochaine étape pour VMware sera donc Lire la suite