Archive | VMworld Europe 08 RSS feed for this section

VMWorld Europe 08 : les VServices, machines virtuelles as a service

28 Fév

VMware n’a pas manqué, comme à son habitude, de lancer quelques idées sur les futurs concepts à venir dans la virtualisation.
Les Vservices en font partie : il s’agit d’une sorte d’appliance d’appliance, qui regrouperait plusieurs machines virtuelles et ses applications. Cela permettrait de mieux manager ses applications dans son infrastructure.
VMware veut s’incrire dans la mouvance du Saas, du SOA. Un peu à la manière de BEA, ce dernier étant cependant limité aux applications Java.

Steve Herrod, Directeur technique chez VMware, nous a fait une petite démonstration, postée ci dessous. Je posterais un peu plus tard la vision de Mendel Rosenblum, CTO de VMware à ce sujet.

Publicités

VMWorld Europe 08 : la surprise de Sun

27 Fév

C’est du Sun tout craché ! Alors que la société a défrayé la chronique ces dernières semaines en se positionnant en concurrent de VMware, avec, -rappelons-le- une plateforme basée sur Xen (xVM) et un rachat dans le poste de travail (Virtual Box d’Innotek), le tout ficelé dans une stratégie bâtie autour de son cher Solaris, le voilà qui annonce gaiement son nouveau partenariat avec VMware pour revendre de l’ESX sur ses serveurs. Et attention : de l’ESX version complète, avec DRS, HA, VMotion, pas de l’ESX 3i, comme le font les autres constructeurs de serveurs comme Dell, HP, IBM et Fujitsu Siemens Computers en grandes pompes depuis hier. Sun vend du lourd, du VMware, celui que les clients veulent pour bâtir leurs infrastructures de demain.
Mais Sun ne réfute pas – il est prudent- l’idée de venir à 3i un jour…Et Sun est pragmatique : en bons termes aussi avec Microsoft, rien ne l’empêche de vendre de l’hyperV.
J’ai eu l’occasion de rencontrer Ben Lenail chez Sun, notamment responsable du partenariat avec VMware.
Pourquoi Sun mène-t-il deux barques ? La première question que l’on peut se poser, c’est : Sun sait-il ce qu’il fait ? N’a-t-il pas peur de semer le trouble chez les clients qui ont déjà du mal à savoir quelle plateforme choisir ? Non, répond Ben. Il y a les clients des serveurs qui veulent du VMware, et les clients Solaris, qui s’intéresse à tout ce qui peut l’améliorer.
En exclusivité et en images, une vidéo de Ben Lenail, donnant des explications sur cette stratégie de Sun qui est à la fois logique (qui peut aujourd’hui se passer de VMware ?) et risquée, pour réussir sans être perçu comme « sans stratégie fixe ». En tous, les cas Sun, est fidèle à lui-même : il ne fera jamais comme tout le monde.

VMWorld Europe 08 : le keynote online

26 Fév


Le keynote de Diane Greene, CEO de VMware est visible sur le site de l’éditeur.

VMWorld Europe 08 : VMware parle sécurité [mais ne se sent pas vulnérable pour autant]

26 Fév

Si l’on en croit quelques bruits de couloirs glanés ça et là hier au Palais des Festivals avant l’ouverture du salon, VMware devrait annoncer lors du Keynote de Diane Greene ce matin son partenariat avec quasiment toute l’industrie de la sécurité. Mais pas de panique : n’allez surtout pas croire que l’hyperviseur ESX est vulnérable ! VMware assure s’associer avec ces partenaires (du type Symantec, BlueLane etc) seulement par prudence…en jurant que son ESX est étanche !!!
Pourtant, si l’on en croit l’intervention de Microsoft aux TechsDays, un hyperviseur est extrêmement vulnérable puisqu’il a été prouvé qu’un hacker peut y insérer un rootkit.
Qui a raison ? Je reviendrais sur le sujet dans la journée, après avoir rencontré l’industrie…

D’autres annonces ce matin : HP, IBM et Dell, et Fujitsu Siemens devraient annoncer la disponibilité de 3i dans leurs machines, et côté administration, l’intégration de Dunes et la démo de Stage Manager
Stay Tuned !

KF

Update : Diane n’a absolument pas mentionné la sécurité ce matin. Il parait que ce sera l’un des axes de Mendel Rosenblum, CTO, lors de son keynote de demain. Quelques slides vite cachés ce matin lors des sessions presse, m’ont laissé entrevoir qu’il s’agira bien d’une nouvelle stratégie avec les constructeurs du marché. Son petit nom : Vsafe.