Archive | marché RSS feed for this section

Près d’un serveur x86 sur quatre retient la virtualisation

1 Juin

Trois motivations conduisent dorénavant les DSI à retenir la virtualisation des serveurs x86 : la réduction des coûts, la disponibilité continue des services applicatifs et les facultés de supervision des serveurs. Après deux années seulement d’expérience en la matière (sur plateforme x86), les DSI adoptent la virtualisation dans leur entreprise sur près d’un serveur sur quatre. C’est ce que révèle une étude récente de Frank Gillett, analyste chez Forrester Research. Il en déduit que les fournisseurs vont constater un changement de comportement chez leurs clients, ceux-ci retenant des serveurs plus puissants et plus chers, même parmi les plus sceptiques vis à vis des serveurs à lames. Sa recommandation aux stratèges de l’offre : retenir pour nouvelle priorité des solutions – fondées sur la virtualisation – peu coûteuses et assurant des traitements continus, en particulier pour servir le marché des PME.

2008 : aussi l’année Citrix ? [merci Xen, ou merci Microsoft ?]

29 Jan

Citrix s’habille en Xen, vit en Xen et reste définitivement Xen.
Alors que Citrix Summit 08 bat son plein en Floride, les annonces fusent et annoncent clairement la couleur : la virtualisation est au coeur de toute la stratégie Citrix. A tel point que Presentation Server devrait être rebaptisé Xen App (si l’on en croit le post de Ruben Spruijt sur son blog, après le keynote de Mark Templeton).
Il faut dire que grâce au rachat de XenSource l’an dernier, Citrix revit. Ses résultats annuels
sont bons. La société a en effet annoncé un chiffre d’affaires de 1.39 milliards de dollars en 2007 (soit une hausse de 23%). Et puis, ses partenariats récents avec Microsoft lui donnent des ailes. Et Citrix se verrait peut-être bien en numéro 1 du marché, lui aussi.
A moins que, comme Forbes l’extrapole, Microsoft finisse par avaler Citrix.
Quoiqu’il en soit, quelques annonces montrent bien que le marché est sensible à ces changements. Alors qu’il y a peu, les sociétés se battaient pour annoncer leur compatibilité avec ESX de VMware, voilà qu’elles commencent à se battre à coup de communiqués pour annoncer leur compatibilité avec Citrix/Xen. C’est le cas par exemple de Datacore (dont la technologie s’adapte à à peu près tous les hyperviseurs du marché) et Reflex Technologies, qui viennent de publier leurs communiqués.

VMware : et pourtant ils sont bons !

29 Jan

La bourse est cruelle et versatile -ce n’est pas nouveau- et VMware en a fait les frais Lundi lors de l’annonce de leurs résultats trimestriels et annuels très attendus. (un webcast est disponible ici)
L’action a été en chute libre (25 %) après que l’éditeur phare de la virtualisation ait annoncé des revenus trimestriels de 412 millions de dollars (hausse de 80 % par rapport à l’année précédente), un chiffre d’affaire en hausse de 88 % (pour atteindre 1.33 milliards de dollars), et un bénéfice net annuel de 218 millions de dollars.
Des résultats qui sont pourtant excellents, même s’ils n’atteignent pas les prévisions des analystes. Mais quoi d’étonnant : le marché s’est considérablement complexifié. Mais VMware fait encore preuve de sa suprématie en la matière. Ce qui a payé le plus en 2007, c’est bien les produits d’administration (62 % du chiffre d’affaires), et non plus l’hyperviseur lui même (38 % du chiffre d’affaire, au lieu de 57 % l’année précédente). Exactement ce qui était prédit : l’administration des machines virtuelles est désormais bien plus cruciale que l’hyperviseur, devenu une commodité.
Diane Greene, CEO de VMware, reste, comme à son habitude, inébranlable, du moins si l’on croit le communiqué, en saluant ce début d’année positif, avec déjà 100 000 clients dans le monde.

Vizioncore, à 100% avec Quest

22 Jan

Quest vient d’annoncer l’acquisition définitive de Vizioncore, société qu’il détenait déjà à 75 %.
Il fut un temps, on pariait sur VMware pour l’acquisition de cette start-up, ses technologies de sauvegarde de machines virtuelles, étant clairement conçues au départ pour ESX.
Désormais la donne change. Quest devient à acteur à suivre dans la virtualisation et VizionCore étend son portefeuille (notamment avec converter, une solution de migration de machines virtuelles)