Archive | novembre, 2007

Citrix et Microsoft veulent streamer Windows et ses applications

30 Nov


D’ici à 2011, le marché mondial de la virtualisation devrait doubler pour atteindre 11,7 milliards de dollars, prévoit IDC. Simon Crosby le juge encore au stade de l’enfance.

« Le marché de la virtualisation est encore loin d’être mûr. Pour devenir mature, il lui faut un vrai choix, un véritable écosystème avec des offres compatibles, une interopérabilité et le support de multiples environnements », déclare l’ex-CTO de XenSource, depuis peu directeur technique de la division Virtualisation et Administration de Citrix. Comme le grid il y a deux ans, « la virtualisation est un terme surchargé actuellement », ajoute-t-il. Comprenez : « Patientez quelques mois encore et vous verrez ce qu’elle apportera vraiment à votre centre de données ».

En fait, les clients Citrix et Microsoft pourront utiliser un même format VHD (Virtual Hard Disk) et un même runtime pour déployer des environnements virtuels complets vers les PC du siège, des agences et des partenaires. La collaboration entre les deux éditeurs débouchera donc sur un Xen Provisioning Server – en cours de développement avec Dell – capable de « streamer » Windows et ses applications. Outre la publication d’applications à la demande, Citrix promet d’accélérer au passage le démarrage des sessions de travail virtuelles.

Pour l’heure, trois seulement des huit versions de Windows 2008 Server devraient disposer d’Hyper-V (l’hyperviseur de MS, ex-Viridian), à partir de 3 999 dollars. La version d’Hyper-V promise à 28 dollars lors du Tech Ed de Barcelone sera destinée, en fait, aux seules plateformes Intel (sans Windows) destinées à consolider les environnements Linux ou Unix en mode virtuel…

Par Olivier Bouzereau

Publicités

Nouveau Standard pour la gestion des machines virtuelles

26 Nov

La Task Force DMTF (Distributed Management Task Force) a annoncé la sortie d’un nouveau standard pour la gestion des environnements virtuels.
VMware, Citrix, Novell, Sun et IBM sont fortement impliqués.
Le standard couvre les axes suivants : inventaire des machines virtuelles, cycle de vie des machines virtuelles, gestions des ressources, monitoring.

VMware à la sauce Apple

23 Nov

Allez, avant le week-end, un peu de détente. Pêchée sur You Tube, une vidéo vantant les mérites de VMware (VMware servers versus Production Servers), à la sauce des pubs Apple ‘Hello, I’m a Mac ». Si vous ne l’avez pas encore vue, allez-y, ça vaut le coup.
Attention : ça ne fait rire que les Geeks. Et surtout les « VMware addicts » 🙂

Le futur selon Mendel

23 Nov

Mendel Rosemblum, CTO de VMware, revient sur sa position et sur le futur de son hyperviseur devant la caméra de notre blog partenaire aux US, UberPulse.
Alors Mendel, que nous réserve l’avenir ?

Datacore compatible avec Oracle VM

23 Nov

Datacore vient d’annoncer la compatibilité de ses solutions de virtualisation de stockage SANmelody et SANsymphony pour Oracle VM. Datacore ajoute ainsi Oracle à la longue liste des hyperviseurs du marché supportés.

Par Kareen Frascaria

Mettez vos SANs à la poubelle

22 Nov

Après LeftHand, c’est au tour de Seanodes, une start-up française de parler, ou plutôt de reparler de son produit de stockage « révolutionnaire » si l’on en croit le communiqué de la société. Révolutionnaire ou non, cette solution s’inscrit en tous les cas dans la mouvance du « No NAS, no SAN » qui commence à faire fureur dans les infrastructures virtuelles. Ce que le Gartner appelle déjà le « inside-out SAN. Avec un bénéfice évident à la clé, du moins en théorie : la réduction des coûts et un TCO élevé.
Le logiciel Exanodes de Seanodes réutilise le stockage présent dans les serveurs et bâtit ainsi un pool de stockage virtuel appelé « Shared Internal Storage ». Ce n’est ni plus ni moins qu’une solution de virtualisation de stockage de nouvelle génération.
« Xen, VMware et MS Virtual Server utilisent avec succès le principe de réutilisation de la puissance non utilisée dans les serveurs. Exanodes en est l’exact symétrique mais dans le stockage » image Frank Gana, Directeur du développement chez Seanodes.

La combinaison du stockage avec les serveurs virtuels est un concept qui mobilise Seanodes depuis plusieurs mois. En mars dernier, la société avait parlé d’intégration de sa solution dans la distribution Corporate Server 4 de Mandriva, qui exploite la virtualisation (Xen, VMware ou SWSoft). Elle avait d’ailleurs adapté les fonctionnalités d’Exanodes aux datacenters virtuels, en y ajoutant snapshots et migration à chaud, notamment.
Mais la mayonnaise a eu, à l’époque du mal à prendre. A l’époque, VMware mettait en garde la réutilisation d’un disque interne d’un serveur, plutôt qu’un environnement hautement fiabilisé SAN. Mais aujourd’hui, même VMware finit par reconnaître que l’approche inside-out SAN, est peut-être la bonne…en tous les cas économiquement parlant ! Reste à savoir si cette approche n’apporte pas plus de complexité.
Seanodes revient en tous les cas à la charge avec sa killer app’, et peut-être cette fois ci au bon moment.

Par Kareen Frascaria

Virtual Iron signe avec Dell

21 Nov

Après IBM et HP, qui proposent des bundles, le challenger Virtual Iron vient de signer un accord OEM avec Dell. Ce dernier revendra à travers son réseau le logiciel de virtualisation de Virtual Iron comme une des offres de virtualisation accompagnant les serveurs PowerEdge. Virtual Iron affirme ainsi sa volonté de gagner des galons sur le marché, face à VMware.

Par Kareen Frascaria