Archive | avril, 2009

VMware vSphere : quid de la sauvegarde ?

23 Avr


Selon VMware, la prochaine version de son outil de sauvegarde de machines virtuelles maison VCB (VMware Consolidated Backup) ne serait disponible que d’ici la fin de l’année. Le CTO de VMware, Dr Steve Herrod, m’avait effectivement précisé en février dernier à Cannes (voir vidéo), que cela figurait en tête de liste des Labs de VMware. Cette version est très attendue, par les clients mais aussi par les partenaires qui s’appuient dessus pour proposer leur propres offres de sauvegarde. Steve Herrod ne donne d’ailleurs pas beaucoup de détails. En attendant, VMware capitalise sur  une offre, passée presque inaperçue lors de VMworld Europe, l’appliance Data Recovery, qui serait en fait la solution de sauvegarde Retrospect de Dantz (rachetée par …EMC). Elle ne remplacera pas VCB, mais sera complémentaire. Une sorte de kit de démarrage en matière de sauvegarde de machines virtuelles (jusqu’à 100 VMs), pour ceux qui ne veulent pas investir ou se donner le temps de réfléchir à leur stratégie de sauvegarde.

Publicités

VMware vSphere 4 : plus performant et …moins cher ?

22 Avr
image-7

Les nouveautés apportées par vSphere 4.0

Enfin ! Hier, VMware a, comme convenu, lancé officiellement sa nouvelle génération d’OS, vSphere 4.0, dont nous parlions depuis plusieurs mois, que ce soit au VMworld Las Vegas en septembre dernier ou au VMworld Europe à Cannes en février dernier.
vSphere 4.0 est attendu pour ses nouvelles fonctionalités mais aussi parce qu’il dépasse la problématique du serveur pour s’ouvrir au stockage et au réseau. Il s’agit « de la meilleure plate-forme pour construire une infrastructure Cloud » comme l’a assuré Lionel Cavallière, Directeur Produits chez VMware. Pour Réza Malekzadeh, Senior Director of Products and Marketing, EMEA, VMware qui a clarifié le discours officiel de la corp, « il s’agit bien plus qu’une annonce produit, qui implique partenaires et écosystème ». Quoi de plus qu’un produit ? « Une nouvelle plate-forme avec briques de base pour régler certaines problématiques qui se sont présentées dans les nouvelles infrastructures », comme le détaille clairement Sylvain Siou, Directeur Technique de VMware France, dans la courte vidéo ci-dessous. Lire la suite

Cloud Manifesto : la mise au point de Microsoft

2 Avr

Le« Cloud Manifesto », un manifeste prônant un cloud ouvert et interopérable a provoqué cette semaine de vives réactions. Soutenu par Cisco, EMC, Sun, IBM et Red Hat entre autres, ainsi que bien évidemment l’Open Cloud Consortium, il n’est pas suivi par les ténors du Cloud, Amazon, Google et Microsoft.
Dans un article, Zdnet relatait lundi « Ils dénoncent cette initiative derrière laquelle se cacherait IBM qui aurait déposé le nom de domaine du site opencloudmanifesto.org. Sur son blog, Steven Martin, ingénieur chez Microsoft, dénonce un texte « tellement vide qu’il est difficile de comprendre que ce son auteur veut dire ».

Microsoft s’explique

Hier, lors du salon Solutions Linux & Open Source qui se tient actuellement Porte de Versailles à Paris (Hall 2.2), j’animais une table ronde sur le Cloud Computing.
A la table, Sun, Novell, RedHat, mais aussi Microsoft. La question de l’interoperabilité des Clouds et des standards a bien entendu été discutée. Je ferais un compte-rendu de cette table ronde dans la semaine.
Stève Sfartz, Architecte en système d’informations Division Plateforme et Ecosystème, en a profité pour mettre les choses au point sur la position de Microsoft vis à vis de ce Cloud Manifesto.

Sa réaction en images :

La crise aura-t-elle raison du Green IT ? [Table Ronde]

2 Avr

Alors que la crise semble atteindre tous les types d’entreprises et oblige celles-ci à revoir leurs priorités d’investissement, qu’en est-il du Green IT ? Mise en place de façon encore minoritaire dans les entreprises françaises, la crise sonne-t-elle le glas de cette démarche ? Le Cercle Héra s’est interrogé sur ces questions et, avec l’aide d’IDC qui a mesuré la progression du Green IT dans les entreprises françaises, vous propose un débat sur ce thème.

Première table ronde le 9 avril à 17.00 : La crise aura-t-elle raison du Green IT ?

Le Cercle Héra organise une table ronde sur cette thématique avec la présence d’Alain Pétrissans, Directeur Etudes et Conseils IDC France; Olivier Seznec, CTO France de Cisco; Paul-François Cattier, VP France d’APC; Jean-Paul Bembaron, d’EMC; Réza Malekzadeh, Directeur Marketing International VMware; Pascal Lassaigne, Directeur marché entreprise France Intel; Jean-Luc Couasnon, lead partner infrastructure consulting et green IT Accenture.

Si vous êtes concerné par ce sujet, inscrivez-vous vite. Une formule webex est également proposée.

Cet événement est réservé aux entreprises utilisatrices, nous sommes désolés de ne pouvoir accueillir les personnes des sociétés de services, revendeurs, …Elles peuvent en revanche se connecter au webex.

Haute disponibilité : Double-Take comble les lacunes de Hyper-V

1 Avr

image-19Double-Take a lancé aujourd’hui la nouvelle version de son outil de réplication et de failover « Double-Take for Hyper-V » intéressante à plusieurs titres, car elle permet d’apporter des fonctionnalités encore manquantes à la technologie de virtualisation de Microsoft. Ce dernier, en s’appuyant sur les solutions de Double-Take est mieux armé pour concurrencer VMware VMotion et SRM (Site Recovery Manager).
Double-Take s’estime le mieux placé pour la réplication de machines hyper-v : son partenariat de longue date avec Microsoft lui a ouvert des portes. L’éditeur a donc pu développer le premier outil Lire la suite

VMware vSphere 4 pourrait bien être lancé le 21 avril prochain

1 Avr

Il ne s’agit là que de pure spéculation. Mais plusieurs indices laissent à penser que la nouvelle mouture de VMware Infrastructure, du nom de vSphere 4, serait officiellement lancée le 21 avril prochain. Les indices viennent d’abord de l’écosystème : d’une part avec cette semaine plusieurs serveurs avec du « Nehalem inside » ont été annoncés par HP et IBM. Ces derniers, qui devraient doper considérablement la virtualisation et notamment donner encore plus de saveur à vSphere sont donc là. D’autre part, parce que Cisco, lors du lancement de son Unified Computing System, avait évoqué, lors de sa conférence de presse, le mois de Mai pour la disponibilité de sa plate-forme. Et pour ceux qui ont suivi les détails de cette affaire, la solution de Cisco ne fonctionne qu’avec du vSphere 4. Cisco attend donc que ce sésame à l’informatique unifiée soit disponible.
Un indice de plus, enfin, avec la réception ce jour d’une invitation aux journalistes pour une conférence de presse précisément le 21 avril, qui annonce fièrement dans le mail que ce jour là, « VMware prend une nouvelle fois les rênes de la virtualisation et guide l’industrie IT vers plus d’efficacité, de choix et de contrôle, en apportant le Cloud Computing jusqu’au datacenter ». Quoi d’autre que vSphere ?