Archive | Uncategorized RSS feed for this section

Nouvelle formule www.virtuanews.fr

9 Oct

Nouvelle formule de http://www.virtuanews.fr !! Visible aussi sur http://www.speedfirenetwork.net/virtuanews/
N’oubliez pas de changer vos RSS.

Virtuanews s’enrichit et s’accompagne de deux autres publications orientées « Infra »
http://www.stockagenews.fr
http://www.cloudnews.fr

A très bientôt sur nos publications !! Merci de votre fidélité !

L’ex fondateur de Virtual Iron, CTO « poste de travail » chez VMware

15 Sep

Selon Alessandro Pirelli, VMware viendrait de promouvoir Scott Davis, jusqu’ici Architecte Data Center (Chief Data Center Architect,) comme CTO en charge de la partie poste de travail (sur les parties View, CVP, ThinApp …), aux côtés du Dr Stephen Herrod, CTO depuis 2001. Alessandro rappelle que Scott Davis n’est pas n’importe qui : avant d’intégrer VMware, il fut le cofondateur et Président de Virtual Iron, un concurrent open source de VMware, qui, on le sait, a été avalée par Oracle en mai dernier.

Poste de travail : Microsoft ne croit pas beaucoup au VDI

9 Juil

Microsoft-qui continuerait pourtant à développer une meilleure plate-forme VDI, n’est pas ultra-convaincu par le modèle de poste de travail virtuel poussé notamment par VMware. Plus précisément, dans les vidéos ci-dessous, les interviewés expliquent que ce n’est pas « qu’ils n’y croient pas, mais on reste factuels ». A savoir : le peu de success stories sur la question laisse entendre que ce n’est peut-être pas la bonne voie à suivre pour l’avenir du poste de travail.
Pour Microsoft, VDI ne peut répondre qu’à 15-20% des besoins. Il aurait un fort impact énergétique sur le datacenter. Le modèle serait limité aussi en terme de licencing des postes de travail. Microsoft croit-évidemment- bien plus dans ses solutions MDOP (Microsoft Desktop Optimization Pack), qui s’appuie sur App-V et Med-V (issu de Kidaro). Leurs explications en images, avec deux vidéos : Damien Buisson que j’ai rencontré il y a quelques jours juste après les annonces Windows Server R2, et Julien Lesaicherre que j’avais rencontré lors des Tech Days 2009 en février, qui m’avait expliqué la complémentarité MDOP et Windows 7.

Damien Buisson :

Julien Lesaicherre :

[Citrix Synergy 09] DAZZLE en DEMO

6 Mai

Citrix DAZZLE est le premier outil de téléchargement d’applications d’entreprises. Si l’interface et le modèle font furieusement penser à celle de l’App Store de Apple, c’est volontaire. La stratégie de Citrix reste de délivrer des services au client, quoi de plus naturel, que de s’inspirer d’un des maîtres du genre ? DAZZLE permet aux entreprises d’accéder à un catalogue d’applications, de les télécharger et de les installer sur leur machines en quelques clics, tout comme un morceau de musique ou une vidéo sur iTunes. L’objectif : faciliter l’accès à des applications comme celles de Citrix, et réduire les coûts de distribution des applications.
Pour voir à quoi ressemble ce DAZZER, rien ne vaut la démo de Mark Templeton lors de son keynote d’ouverture hier à Las Vegas, lors de Citrix Synergy 09.

[Citrix Synergy 09] Jour 1 : Citrix se voit en « Master du VDI », innovant avec Dazzle

6 Mai

Citrix a ouvert le bal hier de son show annuel Synergy à Las Vegas, qui réunit plus de 3000 participants, selon les chiffres officiels, sous le signe de la « Simplicité », maître mot de toutes ses innovations.
S’il faut attendre aujourd’hui (i.e, tout à l’heure, décalage horaire oblige) pour les détails sur la nouvelle version de XenServer 5.5 ou les innovations en terme de Cloud Computing, Citrix a captivé l’audience hier avec la présentation de nouveautés autour du poste de travail virtuel. Pour Mark Templeton, CEO de Citrix, il est important « de profiter de la crise pour créer de nouvelles opportunités et redéfinir le poste de travail virtuel ».
Dans les grandes lignes, Citrix reste conforme à ce qu’il avait présenté l’an dernier, avec une stratégie qui vise à délivrer le poste de travail au client comme un service TV, avec un émetteur et un récepteur. Après un tour des stands sur le salon, il est clair que Citrix a clairement de l’avance dans la matière. « Citrix Desktop ? Simplicité, flexibilité, et une expérience utilisateur unique » résume Derek Cheung, Senior Product Marketing Manager, XenDesktop Product Group.

Plusieurs choses à retenir de la journée d’hier :
-le lancement de Citrix Receiver, le fameux récepteur, qui permet de « recevoir le poste de travail » sur n’importe quel device, tout comme on reçoit un programme sur sa télé, en tournant un simple bouton. Sur le stand, plusieurs démos démontrent le Receiver qui se décline sur un PC, un Mac ou un iPhone. A noter, le support des fichiers Flash (unique parait-il), de la video et de la 3D.
Ci dessous, le Receiver pour iPhone en démo :

-l’hyperviseur bare-metal (de type 1) pour les postes client, co-développé avec Intel est en bonne voie. Citrix prévoit sa sortie au deuxième semestre 09 et il sera….gratuit. Ce qui s’appellait Projet Independance prend le nom de XenClient, et devient totalement complémentaire à XenApp et XenServer. Dans ce domaine, Templeton avance, et cela m’a été confirmé par Intel, être très en avance sur le sujet. Intel travaille également sur un hyperviseur bare-metal avec VMware (ils l’avaient annoncé lors de VMworld à Cannes en février dernier). Mais selon Intel, l’approche Citrix est la plus aboutie. Il semblerait que Citrix et VMware, qui s’appuient tous deux sur les techologies VTd, AMT (vPro) de Intel, n’aient pas la même approche. Difficile d’en savoir plus. A Cannes, Citrix, qui était également présent avait fait une première démo de Independance. Depuis, le projet a avancé, et voici la démo présenté sur les stands de Synergy 09.

-des développements autour de la technologie HDX, qui permet « une meilleure expérience utilisateur ». Selon Templeton, HDX est bien au delà des autres techologies proposées par la concurrence, comme Spice (Red Hat), PCoIP (Teradici avec VMware)…

Autre détail qui a son importance : toutes les technos présentées lors du keynote de Templeton sont …gratuites.
Enfin, Citrix n’a pas été peu fier d’annoncer un déploiement chez un client dont le nom a été tû, de Xen Desktop pour un parc de …40 000 utilisateurs ! Pour Citrix, le poste de travail virtuel est bel et bien sur les rails dans les entreprises.

DAZZLE va faire du bruit
A noter également, une grande première dans l’industrie avec le lancement de Dazzle, sorte de iTunes ou plutôt de AppStore pour applications d’entreprises, qui a fait son effet lors de la démo de Mark Templeton. XenApp ou XenDesktop peuvent ainsi être téléchargés aussi facilement qu’un morceau de musique, depuis l’interface Dazzle. Une manière de booster les téléchargements des applications Citrix.

Le Cloud Storage, c’est quoi ?

4 Mai
Philippe Boyon explique le Cloud Storage sur www.cloudnews.fr

Philippe Boyon explique le Cloud Storage sur http://www.cloudnews.fr

A voir sur www.cloudnews.fr, un autre nouveau site édité par Speedfire, une interview vidéo de Philippe Boyon d’Active Circle sur le Cloud Storage. Avantages ? Freins ? Intérêt ? Solutions ? Toutes les réponses en images, ici.

Cloud Computing : VMware démystifie le Cloud OS

4 Mai

Sylvain Siou, Directeur Technique de VMware a profité du lancement de vSphere pour faire le point sur le Cloud Computing, à savoir où se place l’offre de Cloud OS de l’éditeur dans la jungle des offres existantes.
La vidéo est à voir ici, sur le site www.cloudnews.fr, ce qui me permet de vous annoncer le lancement d’un nouveau blog par l’équipe de journalistes de Speedfire dont je fais partie, dédié au Cloud Computing !

Citrix Synergy 2009 ouvre ses portes demain [Résumé des épisodes précédents]

4 Mai

Las Vegas, MGM Grand. Il fait chaud in Vegas, et le voyage en valait la peine. Ici même, Citrix ouvre demain les portes de son salon annuel Synergy 09. Avec une particularité cette année : c’est également la première édition du Virtualization Congress organisé par Alessandro de virtualization.info. Synergy prend donc cette année une autre dimension.

Background : Interview video avec Simon Crosby

Avant de découvrir les dernières avancées de Citrix, j’en profite pour rappeler quelques grands axes de la stratégie Citrix. Une question récurrente reste la pérénité de Xen. Entre VMware, Hyper-V, et KVM, certains ont encore du mal à trouver encore une place à cet hyperviseur.

Ce qui me rappelle que Simon Crosby, CTO Virtualization & Management Division chez Citrix, avait, lors de VMworld à Cannes en février dernier, fortement défendu son hyperviseur. « Si Xen n’a pas encore toutes les fonctionnalités de ses concurrents-la comparaison par fonctionnalités est difficile-il dépasse clairement Hyper-V et ESX ».

Par ailleurs, Simon ne remet pas en cause la qualité de KVM, mais plutôt la stratégie Red Hat, qu’il ne perçoit pas comme un concurrent. Pour lui, l’hyperviseur doit être désolidarisé de l’OS. Jugez plutôt.

Deux grands axes : mobilité et cloud computing

Citrix compte également tenir une place de choix dans le Cloud Computing

A l’époque de l’interview avec Simon, VMware venait d’annoncer sa stratégie dans ce domaine. Pour Simon, « Ce que VMware a annoncé n’a rien de nouveau. Envisager de multiples clouds avec un seul fournisseur ? Cela n’arrivera pas ».

Citrix est aussi très en avance en matière de mobilité, au delà même d’un hyperviseur dédié aux mobiles. Pour Simon, « il s’agit bien plus que de mettre une machine virtuelle sur un téléphone mobile. J’espère que l’on pourra revenir sur ce point cette semaine


Plus d’infos, de vidéos sur la virtualisation sur www.virtuanews.fr

IBM convoite Sun pour muscler les datacentres

19 Mar

Le shopping d'IBM inclut Sun

Le shopping d'IBM inclut Sun

Le rapprochement entre IBM et Sun pourrait bien créer la surprise du marché des centres de données 2009. En effet, le projet d’acquisition de Big Blue – révélé hier par le Wall Street Journal – intervient au moment où un nouvel entrant parachève son offre tout-en-un, le géant du réseau Cisco. Le mois dernier, le Numéro Un des serveurs HP accueillait discrètement Solaris, le système Unix de Sun, dans ses propres serveurs lames – permettant ainsi à ses clients de faire tourner des applications hétérogènes sur une même plateforme.

IBM envisage l’acquisition de Sun pour 6,5 milliards de dollars, soit deux fois la valorisation du Californien. C’est, en particulier, le marché du datacentre externalisé qui est visé par Big Blue, un marché deux fois plus grand que celui des serveurs et promis à une plus forte croissance selon IDC.

Outre une base installée conséquente dans les télécommunications et les services financiers, Big Blue pourra rapprocher de sa gamme Websphere le gestionnaire de données MySql (Open Source), les outils de développements et d’administration issus de Sun.

N’oublions pas l’acquisition de Storagetek par Sun qui, en tombant dans le giron d’IBM, renforcerait sa gamme d’équipements de stockage et ses logiciels de gestion du cycle de vie des informations.

[VMworld Europe 09] Le futur : que reste-t-il aux autres ?

25 Fév

[Couverture en Live du keynote de Steve Herrod]

On est revenus le lendemain (voir brève précédente), et on a pas été déçus. Steve Herrod, CTO de VMware, a mené d’une main de maître la présentation de ce matin. La stratégie est soudainement devenue plus concrète. VMware a désormais (ou va avoir, la plupart des fonctionnalités annoncées seront disponibles en 2009) la panoplie complète pour tout virtualiser, depuis le serveur, jusqu’au mobile. Aucune partie de l’infrastructure n’est épargnée.

En vrac voici la liste des fonctionnalités annoncées lors de ce keynote. J’y reviendrais plus en détail la semaine prochaine.

Hier, Paul Maritz, CEO de VMware, avait annoncé le nouveau nom de son produit phare Virtual Infrastructure : prévu pour le milieu de l’année, il s’appelera vSphere. Il supportera 8 vCPUs, 256 Go de vRAM. Steve Herrod précise qu’il n’y a plus aucune excuse pour virtualiser sa base de données.

-vStorage, la partie stockage, est une partie importante pour l’éditeur, avec l’arrivée du thin provisionning, et de la déduplication (notamment via les solutions Avamar de EMC)

-Pour la partie réseau, Steve Herrod a également mentionné le commutateur virtuel Nexus 1000V de Cisco, qui prendra tout son intérêt avec le lancement de vSphere. L’intégration serveurs virtuels et réseau est en marche.

-Distributed Power Management : une fonctionnalité Green, pour gérer la puissance des « giant computers » (selon les paroles de Steve Herrod) que le Cloud Computing va amener. Parmi les fonctionnalités :

-Fault Tolerance : déjà annoncée à Las Vegas il y a six mois, la fonctionnalité fera bien partie de vSphere, pour la tolérance aux pannes.

-les API VMsafe, programme de sécurité lancé l’an dernier, feront partie de vSphere

-VMware annonce les « vShield Zones », le coupe-feu virtuel issu du rachat de BlueLane en octobre dernier

-vCenter Suite 4.0, la nouvelle génération de la plate-forme d’administration :

-VCenter Heartbeat, technologie de réplication, issue d’un OEM avec Neverfail Group

-vCenter Server Linked Mode, une technologie qui permet de partager le même inventaire même avec plusieurs vCenter

-Host Profile features, qui vérifie et renforce la compliance lors de la configuration des hôtes ESX

-vCenter Server for Linux, très demandé par les clients. Il s’agit d’une appliance virtuelle pour installer la console d’administration sur Linux. Elle est d’ores et déjà disponible.

Steve Herrod a également précisé les nouvelles fonctionnalités du Cloud Computing, les vCloud APIs. Herrod a également mentionné l’idée du long-distance VMotion (live migration entre les datacenters internes (privés) et externes, un sujet sur lequel ils travaillent.

Côté desktop, Steve ne nous a pas laissé en reste : le concept de PCoIP de Teradici, avec qui VMware est partenaire, va permettre l’accélération de l’affichage des postes de travail. Une démo avec Google Map l’a prouvé ce matin.

Enfin, Herrod a largement insisté, démo à l’appui, sur leur nouveau crédo, la virtualisation de mobiles, issue du rachat de Trango. Une démo sur un prototype (windows CE 6.0 avec Android sur un Nokia N800) a laissé l’assistance rêveuse ! VMware est donc fidèle à sa réputation d’innovateur. Le plus dur, après un tel keynote, sera pour les petites sociétés, qui spécialisées sur certaines fonctions que VMware n’avait pas jusque là. Je pense particulièrement à Double Take (la feature HeartBeat), ou Veeam (la feature vCenter Linked mode).