Archive | décembre, 2007

Platespin sort PowerConvert 6.8

20 Déc

Comme nous vous l’avions annoncé il y a quelques semaines, Powerconvert 6.8 arrive et sera disponible dès janvier. Les fonctionnalités clés de cette version sont très orientées windows. Parmi les nouveautés, citons le support de VSS (transfert de fichiers via snapshot), la synchronisation P2V (Physique vers virtuel)via la fonction Take Control (jusque là, seules les migrations Live pouvait utiliser cette fonctionnalité) ou encore le support de l’algorithme de chiffrement FIPS.

SWsoft [futur Parallels], futur leader chez les hébergeurs ?

17 Déc


SWsoft (qui portera bientôt le nom de Parallels Software) a annoncé aujourd’hui l’acquisition de WebHost Automation Ltd., fournisseur britannique de la solution de panneau de contrôle « Helm ». Cette solution d’automatisation et de virtualisation pour les hébergeurs est une solution concurrente de Plesk, la version maison de SWsoft. La compagnie s’assure ainsi une meilleure place sur ce marché en avalant un concurrent, tout en récupérant une base client importante dans des zones où elle est peu présente, comme l’Angleterre et l’Amérique du Sud.
Selon le communiqué, SWSoft devrait maintenir le développement et le support des solutions Helm, mais intègrera prochainement les meilleures fonctionnalités dans ses propres produits.
Il s’agit pour SWSoft de la quatrième acquisition dans ce domaine, avec Sphera, Ensim Pro and Positive Software. A travers son programme Open Fusion, qui permet une intgration des logiciels tierces facilement, SWsoft peut ainsi mettre en marche sa nouvelle stratégie de fédérateur de plateformes hétérogènes.

Par KF

VoIP + Virtualisation = révolution du centre de contacts ?

14 Déc

Pour mieux gérer la charge de travail des agents et dynamiser les contacts de l’entreprise, Unified Command and Control apporte des fonctions de virtualisation transformant l’exploitation des centres de contacts.
En tête des bénéfices promis par son éditeur Aspect Software, on retiendra l’optimisation des performances des plate-formes VoIP, fondées sur le protocole SIP.
Deux autres avantages sont dévoilés par les clients eux-mêmes de la solution : la prise de décisions est plus rapide et la réactivité obtenue profite à la planification des futures communications vers le client.
L’approche virtuelle est sensée réduire les coûts d’exploitation liés à la gestion des agents (premier poste de dépenses) ; elle permet ausi aux sites locaux de basculer en mode déconnecté pour poursuivre l’activité en local en cas de problème sur le réseau ou en cas de panne.
Pour celà, les centres de contacts doivent consolider leur workflow, leur administration et le routage des appels. C’est ce que propose Unified Command and Control, en gérant jusqu’à 40.000 agents distribués sur 40 centres de contacts.

Hyper en avance [la surprise de Noël selon Microsoft]

13 Déc


Hyper-V beta est déjà téléchargeable. Soit donc avec plus de deux mois d’avance sur ce qui était prévu. Et pour une fois que Microsoft a de l’avance sur ses plans de sorties, rien que pour ça, ça valait le coup d’en parler. Mais l’annonce est évidemment bien plus importante, car elle concrétise un peu plus l’existence de la stratégie de virtualisation de Microsoft, que certains qualifient de « très en retard », voire « d’inexistante ». Microsoft semble bel et bien vouloir redistribuer les cartes sur ce marché. Même si une version beta, ce n’est pas encore très consistant …
Coïncidence ou non -c’est à se demander- cette annonce arrive juste après le lancement de VMware Infrastructure 3.5, annoncé avant-hier.
Hyper-V beta ne devait sortir que le 27 février prochain, en même temps que la RTM (Release to Manufacturing, la version finale) de Windows Server 2008 et, autre coïncidence, en même temps que VMworld Europe 2008…
Pour l’instant, Microsoft ne change pas le reste de ses plans de départ et prévoit toujours la sortie finale de Hyper-V 180 jours après la sortie de Windows Server 2008. Mais les clients et partenaires auront eu plus de temps pour évaluer la bête, et transmettre leur rapport avant la sortie de Windows Server 2008. Le fait que Microsoft soit en avance est en tous les cas intéressant. Hyper-V beta inclut de nouvelles fonctionnalités de taille, en comparaison avec la version disponible depuis septembre, comme par exemple une fonction de migration rapide de machines virtuelles (quick migration) ou une fonction de haute disponibilité, devenues cruciales dans un projet de virtualisation. De quoi avoir un peu plus de répondant face à VMware, qui pourtant, reste toujours persuadé que Microsoft ne lui arrivera pas à la cheville.
D’autres fonctionnalités sont détaillées sur le blog Windows Server. Et c’est aussi la première démonstration de l’intégration Windows Server 2008 et Hyper-V. Tout cela donne de
Les clients et partenaires peuvent désormais télécharger Windows Server 2008 RC1 Enterprise incluant la fameuse version beta.
« Le code à l’air de bonne qualité … ceux qui avaient testé la version préliminaire (CTP) en sont content, comme notamment en France la RATP, sur une plateforme xeon730 » souligne ce soir Alain Le Hegarat, responsable marketing Windows Server Systems chez Microsoft France.

Par Kareen Frascaria

Un mini vidéo de Alain Le Hegarat, directeur Windows Server, explique la stratégie de Microsoft et quelques données techniques

VMware supporte SAP

13 Déc

VMware vient d’annoncer que les environnements ESX (64 bits Windows et Linux) supportent SAP. Les serveurs Dell, Fujitsu Siemens, HP, IBM et Sun ont certifié leurs plateformes pour les solutions SAP tournant sur une machine virtuelle ESX Server.

Au revoir l’imprononçable SWsoft, bonjour Parallels

12 Déc


Tout le monde connait Parallels. Qui connait SWSoft ? Visiblement pas assez de monde puisque SWsoft vient d’annoncer qu’elle portera le nom de Parallels, son logiciel chouchou, dès 2008. Ce changement de nom s’accompagne d’une nouvelle stratégie très offensive sur le marché de la virtualisation, baptisée « Optimized Computing » qui devrait aider la société à montrer qu’elle n’est pas seulement un utilitaire pour Mac !
En Septembre, j’avais eu le loisir de rencontrer le porte parole charismatique de SWsoft Ben Rudolph, qui n’avait pas hésité à propulser son entreprise de numéro 2 de la virtualisation, prête à écraser le leader VMware. A l’époque, il n’avait pas mentionné la nouvelle stratégie, mais elle transpirait déjà dans son discours : SWSoft, jusque là discrète sur ce marché de la virtualisation, avait bel et bien décidé de passer à la vitesse supérieure.
La société vient donc de lever le voile sur nouvelle vision d’ « informatique virtuelle optimisée », dont le principal objectif consiste à fournir aux particuliers, aux entreprises et aux prestataires de services le portefeuille le plus riche de logiciels de virtualisation et d’automatisation multi plates-formes. En clair, la combinaison des solutions de Parallels devrait être une des plus complètes dans les environnements hétérogènes. Une représentation visuelle de l’interaction des différents composants de cette vision est consultable en ligne.

Cap sur l’administration hétérogène

Les nouveaux produits attendus pour 2008 sont notamment la version 4.0 de notre logiciel de virtualisation basée sur les conteneurs, Virtuozzo, puis un hyperviseur basé sur un serveur, plus tard au cours de l’année 2008, ainsi que des mises à jour majeures de Parallels Desktop et Parallels Workstation. Autre nouveauté de taille à venir, un nouveau logiciel de gestion qui sera non seulement capable d’administrer depuis un seul point Parallels et Virtuozzo, mais aussi les autres solutions du marché.

Par Kareen Frascaria

Virtuozzo 4.0 annoncé pour début 2008

11 Déc


SWsoft a fourni aux testeurs de la version bêta, la première version Candidate de Virtuozzo 4.0, son logiciel de virtualisation du système d’exploitation (OS) basé sur des conteneurs. Cette version bêta était sortie en septembre et depuis, plus de 500 testeurs ont contribué à l’améliorer pour produire la version Candidate. Pour cette version, Virtuozzo monte en puissance et se veut être l’outil de virtualisation idéal pour les centres de données.
SWsoft a d’ailleurs changé de discours en quelques mois. Il n’y a pas si longtemps, Virtuozzo était, selon ses concepteurs, simplement complémentaire de ESX de VMware, et plus orienté hébergeurs. Désormais, SWSoft affiche de nouvelles ambitions, et se voit bien en numéro 2 du marché derrière VMware.
Fonctionnalités avancées
La version 4.0 se met en tous les cas à niveau en matière de fonctionnalités, pour atteindre cet objectif. Elle est mieux fournie en outils de gestion, plus souples et plus intuitifs. Elle prend également en charge les services de mise en cluster Windows et Red Hat Linux. Les fonctions de sauvegarde ont été améliorées, avec notamment une fonction de programmation des sauvegardes de manière automatique, et des fonctions de haute disponibilité (avec prise en charge de Microsoft Network Loadbalancing) ont été ajoutée.
Rappelons que Virtuozzo
partitionne de façon dynamique une instance de système d’exploitation Windows ou Linux unique en plusieurs environnements virtuels, sous forme de « conteneurs ». Ce partitionnement est quasiment illimité (jusqu’à plusieurs centaines de conteneurs sur une seule machine) La sortie de Virtuozzo 4.0 est prévue pour le premier trimestre 2008. Une version d’évaluation est disponible.

Par Kareen Frascaria