Tag Archives: virtualisation

VMworld 09 : Red Hat enfin plus précis sur son offre de virtualisation

4 Sep

Après 6 mois d’attente, Red Hat livre enfin la première brique de sa stratégie de virtualisation en dévoilant cette semaine, à l’occasion du salon VMworld 09 qui s’est tenu à San Francisco, Red Hat Enterprise Linux 5.4, intégrant les extensions de l’hyperviseur open source KVM.

« Notre architecture est radicalement différente de celle des autres acteurs du monde de la virtualisation comme Microsoft, VMware ou Xen, puisque KVM n’est pas un nouveau noyau crée de toute pièce, mais simplement des extensions du système d’exploitation Linux », explique en exclusivité pour Virtuanews, Navin Thadani, le directeur de la virtualisation chez Red Hat.

KVM est intégré au noyau Linux

Selon lui, le premier avantage de cette architecture est de pouvoir réutiliser tous les pilotes, les agents d’administration, les certifications et améliorations du système d’exploitation (dans ce cas Linux), alors que pour toutes les autres solutions concurrentes, il est nécessaire de commencer depuis zéro. « Pourquoi recrée la roue, alors que tout est déjà fait, et a eu le temps de mûrir pendant plus de 10 ans », ajoute t’il.

Contrairement à vSphere, une machine virtuelle KVM gère jusqu’à 16 processeurs virtuels, contre seulement 4 pour l’offre de VMware.

L’autre avantage de l’offre Linux de Red Hat est de fonctionner en mode dit « hybride ». « Et nous sommes les seuls à pouvoir le faire. Les mêmes serveurs et stations de travail utilises pour faire tourner les applications d’entreprise, sont aussi capables d’executer à la volée des machines virtuelles en parallèle. Ce qui intéresse notamment nos clients qui voudraient réutiliser leur parc de stations de travail, inutilisées après les heures de travail ou le week-end, et les ajouter au pool de machines virtuelles disponibles », précise Thadani.

Les trois autres briques de la stratégie de virtualisation de Red Hat – KVM (standalone) et les consoles d’administration pour serveurs et postes de travail -, en béta depuis juin pour certains de leurs très gros clients, ne seront pas disponibles avant la fin de l’année, ainsi que leur tarification.

de notre correspondant à San Francisco, Jean-Baptiste Su

58 % d’espace économisé grâce aux clones liés de VMware

18 Mar

En réponse à une question sur le Forum VMware, Olivier Parcollet de la SETAO, précise avoir testé la technologie de clones liés proposée par VMware (explication de la techno  ici). Voilà le bénéfice qu’il en retire :

850Go utilisés pour 55 VMs en clones liés sous XPSP2.
C: (OS) = 16Go, D: (Datas) = 20Go 

L’équivalent sans clones liés aurait donné 880 Go de C: + 1100 Go de D: 

soit 58% d’espace disque économisé.

Merci View3 + Wyse V10L.

 

Un peu de concret dans ce monde virtuel….

 

 

Face à Cisco, HP a du répondant [+Video]

18 Mar

t2-g6-vue-interneAlors que Cisco vient de secouer le monde des serveurs avec son annonce UCS (Unified Computing System), je reviens sur ma rencontre la semaine dernière avec Yves Capelle, Directeur de la Division Industry Server Standard chez HP. La semaine dernière, Cisco n’avait bien entendu pas encore fait son annonce, et peu de détails étaient connus. Mais depuis plusieurs mois déjà, les intentions étaient claires. Yves Capelle ne semblait pas il y a quelques jours inquiété par cette future lame de fond. Cisco fabricant de lames ? « Cela fait un acteur de plus, alors qu’il y a déjà du monde sur ce marché. Quelle sera la valeur ajoutée d’un Cisco ? On nous reproche assez d’être propriétaire » avait-il commenté. Ce à quoi répond Eric Debray, Responsable du Business Developpement chez Cisco. « Il faut bien entendu que Cisco ait une valeur ajoutée. Ce qu’on apporte justement, c’est de pouvoir gérer une machine virtuelle comme on gère une machine physique, avec une gestion centralisée, et un provisionnement dynamique des ressources (dynamic provisionning). Mais attention : Lire la suite

On en sait plus sur le premier serveur lame de Cisco [California Dreamin’]

16 Mar

l1000c005Un jour à marquer d’une pierre blanche. Cisco s’apprête à lancer ce lundi 16 mars, son premier serveur lame, au nom de code « California ».
Ce serveur blade à base Intel serait le plus dense du marché, et fait de Cisco un concurrent de choix à Dell, HP, IBM et Sun. Cisco, qui maintient le buzz depuis plusieurs semaines à ce sujet, n’a jusque là pas révélé grand chose de la composition de ce serveur, si ce n’est, qu’il serait taillé pour donner corps à son Datacenter 3.0 et lever tous les goulets d’étranglements apportés par la virtualisation.
Plus de détails révélés dans une étude
Mais le cabinet américain IMEX Research semble très bien renseigné, même si Lire la suite

VMware complète son arsenal pour terminaux mobiles

19 Fév

Androïd, Windows Mobile et Symbian au menu de VMware

Androïd, Windows Mobile et Symbian au menu de VMware

Tous les deux ans, un cadre consomme en moyenne trois téléphones mobiles différents. Ce taux de renouvellement, plus rapide dans l’univers professionnel que chez les particuliers, conduit à rechercher des solutions prolongeant les applications métiers, la configuration et les habitudes d’utilisation sur le terrain.
Pour réduire le TCO mobile, c’est à dire le coût total d’appropriation de la solution globale, et conserver des services fonctionnels stables dans le temps malgré cette course à l’équipement, la virtualisation du terminal mobile progresse à grand pas.
« Notre hyperviseur permet de faire tourner des services Windows Mobile, Symbian et linux simultanément », démontre Jean-François Roy, ingénieur d’applications chez VMware.
Suite à l’acquisition du Grenoblois Trango et à la fusion des équipes mobiles créées à Boston début 2007, la filiale d’EMC compte désormais une force dédiée, composée d’une trentaine de spécialistes des services mobiles virtualisés.
Alors qu’est-ce qui freine encore le déploiement de cette technologie, sur le terrain ? La difficulté principale consiste, selon l’ingénieur, à être identifié par les acteurs au tout début du cycle de développement du SoC – le System on Chip, véritable coeur du téléphone mobile. Mais, cela pourrait changer bientôt. En effet, à court terme, VMware entend apporter des conteneurs facilitant le développement et le déploiement des services mobiles.
« L’adoption de la virtualisation sur mobile est en marche et notre SDK sera diffusé en juin 2009. Nous verrons sûrement des téléphones virtualisés avant 2011, en particulier pour relever le défi des paiements NFC et aussi pour améliorer la gestion des parcs de terminaux mobiles », prévoit-il. Au niveau du device management justement, l’offre de VMware va permettre de télécharger l’environnement en tâche de fond ainsi que des services de sécurité de type antivirus et des services métiers, comme la gestion de la relation avec les clients rencontrés sur le terrain. Mais, patience, nous pourrons en dire davantage, la semaine prochaine, à Cannes, lors de VMworld Europe.

Olivier Bouzereau
depuis Barcelone

Exclusif : Premiers retours sur VMware View 3 !

22 Jan

C’est l’un des axes majeurs de 2009 : le poste de travail virtuel va alimenter toutes les discussions, autour des dernières solutions de Citrix, Microsoft ou bien évidemment VMware. Comme on le sait, ce dernier a lancé VMware View en Décembre dernier.En France, Julien Mousqueton, Architecte Technique du Groupe Agrica (et fondateur de forum-vmware )et Olivier Parcollet, chef de projet à la SETAO (qui rappelons-le, est le premier au monde à avoir implémenté vCenter Site Recovery Manager, SRM) se sont empressés de tester les nouvelles fonctionnalités. VMware View 3 n’étant disponible que depuis peu, ce ne sont que leurs premières impressions.

Qu’en pensent-ils ?

Lire la suite