PRA : un équivalent de SRM taillé pour Microsoft ? [et avec failback]

17 Juil

VMware aura-t-il encore plus de souci à se faire, face à son rival Microsoft ? Ce dernier pourrait, grâce à Falconstor, proposer une solution de PRA complète, équivalente à SRM (Site Recovery Manager), qui fait pourtant la fierté du leader de la virtualisation. Jusque là, il n’y avait aucune alternative à cet outil.

Pourtant, Falconstor lance fin Juillet la nouvelle mouture de son NSS (version 6.1) avec un plug-in « SRM-like » capable de s’interfacer avec la fonction Geocluster de Windows Server 2008 de Microsoft.
L’outil de Falconstor n’est pas une copie de SRM, mais a le même objectif, à savoir bâtir en quelques clics un plan de reprise d’activité, avec un cluster local répliqué vers un site distant. La solution fonctionne indépendamment des serveurs, n’utilisant pas leurs ressources. A noter par ailleurs, une fonction de “failback” (PRA en marche arrière) est aussi proposée par Falconstor. Une fonction que EMC a développé tout exprès pour le SRM de VMware, comme le montre ce tableau blanc.
Falconstor chasse aussi sur le terrain de Double-Take qui propose également une solution de protection des environnements Microsoft (et Hyper-V), s’appuyant sur Geocluster. Selon Alexandre Delcayre, “la différence principale est qu’avec Double-Take, un agent doit être installé sur chaque serveur Windows. Avec NSS, un seul plug-in de contrôle est nécessaire, et réside à l’extérieur du serveur”.
La nouvelle version NSS 6.1 de Falconstor supportera également le FCoE, aura une interface plus riche, pour tirer parti des offres de Cloud Computing et SaaS à venir.

Une démo de la solution NSS, racontée par Alexandre Delcayre est visible ci-dessous.

Si votre réseau le permet, une version haute définition est également disponible sur vimeo à cette adresse.

Publicités

Une Réponse to “PRA : un équivalent de SRM taillé pour Microsoft ? [et avec failback]”

  1. DS45 juillet 19, 2009 à 11:49 #

    Celà donne d’autant plus de crédibilité à Microsoft financièrement parlant cat la solution VMware vSphere n’est pas donnée.

    Toutefois, VMware n’est pas en reste puisque la version 6.1 pour vCenter 4, intégrera un plugin équivalent à celui de EMC.
    L’appliance pourra être indifféremment physique ou virtuelle (NSSVA)
    A noter que IPSTOR sait protéger aussi bien les machines physiques que virtuelles en s’appuyant sur des stockages hétérogènes – la fameuse virtualisation de stockage-. Ainsi, on peut ipar exemple imaginer protéger les machines physiques du site de production sur des machines virtuelles sur le site de PRA : c’est une sorte de ‘PRA in the Box’

    En plus, IPSTOR peut faire office de VTL avec dedup …

    Depuis le temps que je dis que ce couteau suisse du stockage est
    un excellent produit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :