[Tableau blanc video] Le PRA en marche arrière made in EMC

16 Juin


EMC et VMware, c’est désormais une grande histoire d’amour. Le géant du stockage n’en finit plus de déployer ses trésors d’ingéniosité pour venir enrichir vSphere, déjà bien fourni. C’est le cas pour vCenter Site Recovery Manager (SRM), cet outil de planification et d’automatisation conçu par VMware, qui permet de tester son PRA sans bouger de son fauteuil. EMC vient en effet d’annoncer de nouveaux services via sa filiale EMC Global Services notamment dédiés à vCenter SRM. Ces nouveaux services regroupent consulting, design, formation etc…

EMC or not EMC

Depuis le premier avril 09, EMC est capable de revendre des licences vCenter SRM de VMware, dans une solution de PRA packagée, avec baies de stockage combinées à VMware vSphere 4, « à un coût globalement plus intéressant que si le client achète ses licences séparément ». Le constructeur se vante d’être le mieux équipé pour accompagner les projets SRM. VMware protège ses acquis en insistant bien sur le fait que toute baie de stockage fait l’affaire. Exemple le plus exotique ? Mon cher ami Olivier Parcollet, un des premiers utilisateurs de SRM en France à la SETAO, n’a pas hésité à utiliser son stockage en place, à savoir, une baie Pillar …La SETAO a déjà réussi avec succès quatre essais de panne, résolues en un temps record grâce à SRM, implémenté sur 67 machines virtuelles.

Revenir en arrière en un clic

Quoiqu’il en soit EMC se targue d’être le seul a avoir développé une fonctionnalité de retour arrière d’un PRA, failback, qui vient compléter l’offre SRM. Dans leurs projets de PRA, les entreprises savent basculer leurs serveurs vers le site de secours, mais se préoccupent rarement du retour arrière vers le site central, une fois le problème résolu.
Comment ça marche ? A quoi ça sert ? Est-ce vraiment utile ? Regardez ce Tableau blanc qui donne tous les détails sur cette fonctionnalité failback.

Publicités

4 Réponses to “[Tableau blanc video] Le PRA en marche arrière made in EMC”

  1. Olivier Parcollet soi-même. juin 16, 2009 à 10:37 #

    Petite précision : ipstor (l’outil FalconStor) déployé nativement au sein des solutions Pillar Data Systems, implémente le cross mirroring qui autorise le Fail-Back entre autre sur SRM 1.1. A noter que ce n’est pas un hasard dans la mesure ou FalconStor a contribué au développement de SRM. 🙂

    PS : Mes salutations au très sympatique et didactique Philippe Rolland présent si je ne m’abuse sur la vidéo.

  2. NiTRo juin 24, 2009 à 9:41 #

    Je rêve de Fault Tolerance sur 2 sites distant moi 🙂

    • speedfire juin 25, 2009 à 4:52 #

      C’est prévu isn’t it ? VMware l’avait annoncé lors de VMworld Europe à Cannes. Vous voulez voir la vidéo ?

Trackbacks/Pingbacks

  1. PRA : un équivalent de SRM taillé pour Microsoft ? [et avec failback] « Virtuanews : Le Blog - juillet 17, 2009

    […] par Falconstor. Une fonction que EMC a développé tout exprès pour le SRM de VMware, comme le montre ce tableau blanc. Falconstor chasse aussi sur le terrain de Double-Take qui propose également une solution de […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :