On en sait plus sur le premier serveur lame de Cisco [California Dreamin’]

16 Mar

l1000c005Un jour à marquer d’une pierre blanche. Cisco s’apprête à lancer ce lundi 16 mars, son premier serveur lame, au nom de code « California ».
Ce serveur blade à base Intel serait le plus dense du marché, et fait de Cisco un concurrent de choix à Dell, HP, IBM et Sun. Cisco, qui maintient le buzz depuis plusieurs semaines à ce sujet, n’a jusque là pas révélé grand chose de la composition de ce serveur, si ce n’est, qu’il serait taillé pour donner corps à son Datacenter 3.0 et lever tous les goulets d’étranglements apportés par la virtualisation.
Plus de détails révélés dans une étude
Mais le cabinet américain IMEX Research semble très bien renseigné, même si les auteurs d’un rapport publié sur leur site précisent modestement que le document s’appuie sur « des signaux provenants de sources multiples, et non pas sur des révélations provenant de Cisco jusqu’au 16 mars 2009 ». Un bon coup de pub que se fait ce cabinet de recherche…Mais les informations rapportées font sens.
Si l’on en croit le document, le serveur California serait composé de 2 processeurs Xeon Nehalem 5570 (les derniers Core i7 du fondeur) avec jusqu’à 384 Go de mémoire DDR3, alors que les serveurs blades d’aujourd’hui ne dépassent pas 128 Go
Avec cette configuration, le serveur made in Cisco devrait pouvoir supporter jusqu’à 100 machines virtuelles. Le serveur embarquera par probablement la prochaine génération VMware vSphere 4.0 (qui n’est pas encore sorti, mais qui ne devrait plus tarder, si l’on en croit les informations entendues lors de VMworld Europe). California embarquera aussi un commutateur virtuel Nexus 5000. A noter, le FCoE serait la technologie privilégiée, plutôt que le FC. Pas étonnant ..quand on sait que le FCoE est poussé par Cisco.
Le mainframe nouvelle génération ?
Pour IMEX Research, le produit de Cisco est « en essence un Mainframe construit avec du matériel standard ». Bien plus qu’un serveur lame, donc, ce que Douglas Gourlay, VP Datacenter Solutions chez Cisco avait déjà mentionné. « Cisco ne bâtit pas un serveur lame. Ce que nous faisons avec Unified Computing est tellement plus qu’un simple serveur lame, que utiliser les termes comme serveur lame dans la même phrase que Unified Computing n’est pas juste ». Quoi qu’il en soit, si Cisco bâtit un mainframe matériel, et VMware un mainframe logiciel (comme l’a souligné Paul Maritz, CEO de VMware, lors de son keynote d’ouverture à Cannes lors de VMworld Europe 09), on peut peut-être vraiment dire que c’est le retour du Mainframe…A suivre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :