[VMworld Europe 09] J-3 : EMC entre enfin dans le jeu [Video]

21 Fév

image-13 Mardi prochain, la seconde édition européenne de VMworld va ouvrir ses portes au Palais des Festivals à Cannes [j’y serais]. Comme toujours, l’actualité de la virtualisation sera riche.
Comme toujours, le mystère plane sur ce que Paul Maritz, CEO de VMware va annoncer lors de son keynote du matin. Les premières rumeurs affirment qu’il ne sera pas question du lancement de la prochaine génération de serveurs ESX (que certains appellent vSphere, et d’autres ESX 4.0). Quelques fonctionnalités devraient cependant être dévoilées, si l’on en croit les rumeurs, lors du second keynote avec Steve Herrod, CTO de VMware. La présence de Wolfgang Krips, Managing Director, SAP Hosting laisse présager quelques évolutions dans ce domaine, SAP une application que les entreprises ont encore du mal à virtualiser…et peut-être quelques nouveautés en terme de sécurité.
EMC entre dans le jeu : PowerPath intégré à VMware, déduplication pour View 3
Mais pour cette édition cannoise, c’est bel et bien EMC qui sera sous les feux de la rampe. Cela a pris du temps. Mais le géant du stockage sort enfin du bois avec peut-être la concrétisation (probablement un produit) de ce qui se trame depuis quelques mois.
Déjà en décembre dernier, lors de l’EMC Forum qui s’était tenu à Paris (Grande Arche de la Défense), Chad Sakac, Directeur de l’Alliance avec VMware (voir video ci dessous), nous avait livré quelques clés de la stratégie de EMC en matière de serveurs virtuels. A savoir :
-Si EMC n’était pas dans la course jusque là (alors que NetApp faisait feu de tout bois), c’est parce que l’heureux détenteur de VMware ne voulait pas ternir son petit bijou. Il fallait que VMware, pour des raisons stratégiques, prouve son indépendance. Mais cette époque est révolue.
-La vision de EMC (très connectée à celle de VMware et celle de Cisco) : le datacenter virtualisé. Un Datacenter bâti avec l’idée que le stockage et le réseau doivent être transparents pour les serveurs virtuels.
-intégration des solutions de management des solutions de stockage avec VMware et intégration avec SRM (Site Recovery Manager)
-PowerPath (gestion des chemins de données, des chemins d’accès) entre directement dans le kernel de VMware.
-méthodes de déduplication pour les machines virtuelles en grand nombre ( probablement issues de Avamar). [ndlr : NetApp propose cela avec ses FlexClones, et d’ailleurs, un post du « Virtual Storage Guy » chez Netapp critique EMC).

J’ai la chance de revoir Chad la semaine prochaine à Cannes. Stay tuned. En attendant, ses explications livrées pour virtuanews lors de l’EMC Forum ci-dessous valent le détour (video : 15 mn). Et en français s’il vous plaît !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :