La SETAO utilise APP-V pour ses applications [Video]

17 Fév

On va encore me dire que je parle trop de la SETAO. Mais encore une fois, cette grande PME dépendante de la Caisse des Dépôts se fait remarquer : utilisatrice de VMware sous toutes ses formes depuis 2000 (ESX, VMotion, DRS, HA), elle est actuellement en pleine phase d’évaluation de VMware View 3 (y compris les Linked Clones), et est une des premières utilisatrices de SRM (Site Recovery Manager) pour son PRA. Et elle utilise App-V de Microsoft (ex-SoftGrid) dans VMware View 3 !

Dans l’équipe de la DSI, Olivier Parcollet, évangéliste de toutes les technologies de virtualisation, co-leader du VMUG (VMware User Group) avec Julien Mousqueton (une autre « figure » de la virtualisation française), aime faire des choix osés : il est un des premiers à avoir bâti un SAN iSCSI; pour son environnement virtualisé, il a choisi une baie Pillar. Et il est un des premiers au monde à avoir pu toucher le Nexus 1000V de Cisco. Bref, avec un tel passif, cette société de transport de l’agglomération orléanaise fait évidemment figure de référence dans le monde de la virtualisation !

APP-V dans du View3 !

Avec un tel passif, on aurait pu penser que la SETAO aurait penché pour ThinApp pour ses applications. Que nenni ! Elle utilise depuis 2006 Microsoft App-V (ex-Softgrid), pour virtualiser ses applications métier. Fabien Perrier, qui a rejoint la communauté GuVirt en Décembre 2008, est celui qui travaille sur App-V au sein de la DSI de la SETAO. Lors des Microsoft Tech Days qui ont eu lieu la semaine dernière Porte Maillot, j’ai eu l’occasion de le rencontrer.
Pour lui, avant la mise en oeuvre de App-V, la préparation d’un poste pouvait prendre environs une journée (pour les plus complexes) sans compter plusieures heures nécessaires au déploiement. Après, il ne fallait plus que 45 minutes. Comme il l’explique dans un article sur le Guvirt,

« App-V est un produit remarquable par son esprit. Il permet de gagner 70% de temps lors d’un déploiement d’un nouveau PC, et de gagner 98% de temps lorsqu’un utilisateur nous demande de lui installer une application déjà séquencée ».

Ecoutez le retour d’expérience de Fabien dans cette vidéo. Il nous livre le pourquoi du comment, les avantages de App-V, ses différences avec SoftGrid, et pourquoi, pour une fois, la SETAO n’a pas choisi VMware. Et une petite révélation, non négligeable : App-V dans View3, ça fonctionne  !

 

 

Publicités

Une Réponse to “La SETAO utilise APP-V pour ses applications [Video]”

  1. Perrier Fabien février 17, 2009 à 9:06 #

    Petite correction :
    Ce n’est pas App-V qui fonctionne sur le principe du mode stand alone mais bien ThinApp.
    Il existe cependant une fonction stand alone depuis la version 4.5 de App-V, mais la première philosophie de App-V est de fonctionner en mode connecté sous contrôle de l’AD.
    Pour finir, la gestion de Thinapp n’est pas aussi intégré que APP-V dans l’AD. On attend donc les prochaines version de ThinApp… peut-être évoluera -t-elle …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :