VMware : Intel revend ses parts [Préférerait-il Microsoft ?]

3 Nov

Cisco a renforcé sa participation au capital de VMWare en rachetant la semaine dernière 500 000 actions à Intel pour une valeur de 13,3 millions de dollars. Cisco détiendrait donc 1,7 % de VMware. Pour l’heure, peu de commentaires circulent sur cet achat surprise. Le communiqué de Cisco explique que l’objectif est de renforcer « la forte collaboration entre Cisco et VMware, pour l’élaboration de solutions à l’intersection entre la virtualisation et le réseau ». Côté Cisco, rien d’illogique dans cette action : le géant a de plus en plus besoin de s’adosser à un hyperviseur, et même si certaines rumeurs le faisaient racheter Citrix prochainement, il semblerait que ESX soit préféré à Xen. Dans le milieu, on parle souvent d’une combinaison gagnante, entre la technologie VMware, et les commutateurs Cisco. L’annonce en septembre dernier du commutateur virtuel Nexus 1000Ven est un bon exemple.

Le mystère Intel

En fait, la partie la plus surprenante et mystérieuse de cette nouvelle reste celle sur Intel. Pourquoi le fondeur revend-il ses parts ? L’été dernier, d’autres rumeurs circulaient sur un éventuel rachat de VMware par le fondeur. Bien que ce ne soit qu’une rumeur, les actions conjointes entre les deux sociétés signifiaient bien leur forte entente. La crise économique qui bat son plein aurait-elle contrainte le fondeur à récupérer des liquidités ? Peut-être, bien que les derniers résultats trimestriels soient bons (chiffre d’affaire en progression de 1,25% pour atteindre 7,48 milliards d’euros). Mais Paul Ottelini, le CEO de Intel, est quand même resté prudent sur les prévisions pour le trimestre prochain. Tentons une autre possibilité : Intel se désintéresserait-il de VMware, tout occupé qu’il est à promouvoir ses technologies avec Microsoft ? Récemment, j’ai été intriguée de voir à quel point Intel défendait Hyper-V lors de conférences organisées par ce dernier. A la question : « Et VMware dans tout ça ? » que j’ai posé lors d’une de ces conférences, Intel s’était largement défendu en clamant qu’ils continuaient bien évidemment à travailler avec VMware, mais qu’ils ne pouvaient pas ignorer Hyper-V, tout comme ils n’ignoraient pas les autres hyperviseurs (Pat Gelsinger d’Intel avait fait un keynote à Citrix Synergy en Mai dernier). Intel et Microsoft travaillent depuis longtemps sur de multiples fronts, leur collaboration n’a effectivement rien d’une surprise. Et c’est bien normal pour un fondeur, d’être sur tous les fronts. N’empêche, j’aimerais avoir les commentaires de VMware et d’Intel sur cette annonce.

DERNIERE MINUTE : selon TheStreet.com, Intel aurait également vendu la semaine dernière le même volume à EMC, et s’apprêterait à partir d’aujourd’hui, de vendre encore pour 3,75 millions de parts. Intel revendrait ainsi la moitié de ses parts. Selon l’article, l’analyste Doug Freeman n’y voit aucun mouvement stratégique, mais un mouvement normal en bourse, pour compenser pertes et profits.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :