BUG dans la mise à jour ESX 3.5 : la France semblerait peu touchée [mais les utilisateurs inquiets]

18 Août

La tuile ! Un bug dans la dernière mise à jour (Update 2) de ESX 3.5/ESXi 3.5 a donné des sueurs froides à certains administrateurs. Ce bug semble toucher les machines éteintes ou suspendues, qui après cette mise à jour, sont bloquées ou ne redémarrent plus.
Paul Maritz, nouveau CEO de la société depuis quelques semaines, s’est empressé de s’excuser en postant une lettre sur le blog officiel de la société, assurant que ce genre d’incidents ne se reproduirait plus. La société a bien évidemment immédiatement publié un correctif. Il semblerait que ce bug provienne d’une erreur lors du passage de la beta (qui expirait le 12 Août) à la version proposée aux administrateurs. En France,il semblerait que l’impact ait été très faible, même si certains ont tout de même eu du mal à s’en sortir, même avec l’expresspatch publié. Dans son malheur (un bug, ce n’est jamais bon pour l’image), VMware a de la chance. En plein mois d’Août, beaucoup devaient encore être en vacances, et donc cette mise à jour non téléchargée.

La tuile ! Un bug dans la dernière mise à jour (Update 2) de ESX 3.5/ESXi 3.5 a donné des sueurs froides à certains administrateurs. Ce bug semble toucher les machines éteintes ou suspendues, qui après cette mise à jour, sont bloquées ou ne redémarrent plus.
Paul Maritz, nouveau CEO de la société depuis quelques semaines, s’est empressé de s’excuser en postant une lettre sur son blog, assurant que ce genre d’incidents ne se reproduirait plus. La société a bien évidemment immédiatement publié un correctif. Il semblerait que ce bug provienne d’une erreur lors du passage de la beta (qui expirait le 12 Août) à la version proposée aux administrateurs. Selon VMware, peu d’entreprises ont été touchées. Selon David Marshall, de Infoworld, près de 26 000 personnes se seraient connectées sur le forum américain, et la hotline de VMware aurait été prise d’assaut.
En France, il semblerait que l’impact ait été moindre, même si certains ont tout de même eu du mal à s’en sortir. Dans son malheur (un bug, ce n’est jamais bon pour l’image), VMware a de la chance. En plein mois d’Août, beaucoup devaient encore être en vacances, et donc cette mise à jour non installée.
Contacté, l’un des leaders du nouveau Club Utilisateur VMware français, Olivier Parcollet m’expliquait hier qu’il a échappé au problème, mais qu’il a du aider certains confrères dans l’embarras.

Les aléas de téléchargement, le paramétrage incorrect de Virtual Update n’a pas permis à certains confrères d’appliquer correctement l’expresspatch VMware ; du coup testé chez nous et diffusé sur les forums une procédure de maj manuelle qui a été reprise par le support VMware Corp pour les cas extrèmes

.
Même si l’impact semble avoir été effectivement très faible, Olivier Parcollet s’inquiète : VMware aurait-il rogné sur le contrôle qualité pour faire des économies et donc ne plus pouvoir fournir un code de qualité ? « Chat échaudé craint l’eau froide », reprend-il, « le capital confiance misé dans VMware par les services informatiques est quand même sérieusement écorné ». Le minimum serait que et d’une, cela ne se reproduise pas (mais Paul Maritz l’a promis), et « que VMware nous présente publiquement le plan d’action pour les mois à venir entamé en interne ».
Paul Maritz a du pain du la planche !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :