eXo, plus fort que VDI ? [de quoi rendre jaloux VMware et Citrix]

30 Avr

eXo Platform, c’est une petite révolution française. Une solution de poste de travail virtuel qui lors des démonstrations, a bluffé l’assistance. M6, présent lors du lancement, ne tarissait pas d’éloges, qualifiant ce webOS de « souple, adaptable à notre charte graphique, autonome » et même de « groovy ». C’est dire.

Révolution as a service

eXo Web OS est une solution Open Source capable de simuler un système d’exploitation directement dans un navigateur. eXo Platform a pensé aux petits détails qui rendent la solution justement groovy : une « skin » permet de simuler l’interface par exemple d’un windows ou d’un Mac Os selon le goût de l’utilisateur, qui peut aussi y ajouter des widgets. Du web 2.0 quoi. Et made in France, je le rappelle.


Ne perturbe pas les utilisateurs

Les avantages sont multiples, selon eXo Platform : un utilisateur peut retrouver quelque soit son terminal son environnement de travail, et comme il ne suffit que d’un navigateur, les terminaux n’ont plus à être ultra puissants. Même sur un eePC, ça marche. Merci Ajax !

Plus sérieusement, Gartner classerait cette solution dans la catégorie « desktop as a service », secteur fraichement baptisé par le cabinet d’analyses.

une révolution seulement en marche

Mais il faut bien entendu rester prudent, même quand on veut être groovy. eXo WebOs n’en est qu’à ses débuts (même s’ils sont prometteurs), et présente encore certaines limites, notamment sur les applications « lourdes » comme streaming et les fonctions avancées. Selon le fondateur, le streaming Flash devrait pris en charge prochainement, et quatre nouvelles fonctionnalités ne vont plus tarder : eXo ECM (content management), eXo Collaboration (gestion des emails, des contacts, agenda), eXo liveroom (messagerie instantanée, vidéo conférence, taleau blanc), et enfin eXo knowledge (forums, blog, wiki, faq). Les 70 employés de cette start up en vogue ont bien travaillé.
eXo WebOs coûte 7000 euros par CPU et par an, un tarif qui pour l’instant me laisse dans le doute. En matière de poste de travail virtuel, le ROI est encore difficile à mesurer.

En video

Benjamin Mestrallet, co-fondateur et directeur technique de eXo Platform m’a expliqué lors du lancement de la nouvelle version de WebOS en quoi cette approche est groovy.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :