VMware : et pourtant ils sont bons !

29 Jan

La bourse est cruelle et versatile -ce n’est pas nouveau- et VMware en a fait les frais Lundi lors de l’annonce de leurs résultats trimestriels et annuels très attendus. (un webcast est disponible ici)
L’action a été en chute libre (25 %) après que l’éditeur phare de la virtualisation ait annoncé des revenus trimestriels de 412 millions de dollars (hausse de 80 % par rapport à l’année précédente), un chiffre d’affaire en hausse de 88 % (pour atteindre 1.33 milliards de dollars), et un bénéfice net annuel de 218 millions de dollars.
Des résultats qui sont pourtant excellents, même s’ils n’atteignent pas les prévisions des analystes. Mais quoi d’étonnant : le marché s’est considérablement complexifié. Mais VMware fait encore preuve de sa suprématie en la matière. Ce qui a payé le plus en 2007, c’est bien les produits d’administration (62 % du chiffre d’affaires), et non plus l’hyperviseur lui même (38 % du chiffre d’affaire, au lieu de 57 % l’année précédente). Exactement ce qui était prédit : l’administration des machines virtuelles est désormais bien plus cruciale que l’hyperviseur, devenu une commodité.
Diane Greene, CEO de VMware, reste, comme à son habitude, inébranlable, du moins si l’on croit le communiqué, en saluant ce début d’année positif, avec déjà 100 000 clients dans le monde.

Publicités

Une Réponse to “VMware : et pourtant ils sont bons !”

  1. Regis "HPReg" Duchesne janvier 31, 2008 à 1:44 #

    412 milliars -> 412 millions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :