Oracle se paie BEA [naissance d’un nouveau géant de la virtualisation ?]

16 Jan

Ce n’est pas réellement une énorme surprise, mais c’est désormais officiel : Oracle a annoncé son intention de s’offrir BEA pour 8.5 milliards de dollars, en actions. [Et lors du BEA Convergence Day d’hier, la nouvelle a été bien gardée…]
Même si, à priori, ce n’est pas la motivation principale de ce rachat, la nouvelle devrait avoir un fort impact sur le secteur de la virtualisation.
Selon le Gartner, cette acquisition n’est pas technologique, elle permettrait plutôt à Oracle de gagner des parts de marché. Si ce rachat est validé, Oracle deviendrait numéro 2 en terme de revenus derrière IBM sur ce secteur middleware, et prendrait du poids face à Microsoft et SAP.
La question de la technologie se pose tout de même. Oracle avait défrayé la chronique en novembre en se lançant dans le marché de la virtualisation avec son propre hyperviseur basé sur Xen Oracle VM. De son côté, BEA mise énormément sur la virtualisation d’applications, avec WebLogic Virtual Edition, Liquid VM et WebLogic LOC. A la manière d’un Citrix, ou d’un Microsoft, Oracle aurait ainsi l’hyperviseur et les applications virtuelles sous la main, deux briques importantes pour bâtir une offre de virtualisation solide. Mais reste à espérer que ce rachat ne va pas tuer dans l’oeuf la force technologique innovante de BEA. Pour le coup, ce serait dommage pour la virtualisation. Reste à savoir qui VMware va bien pouvoir acheter pour se mettre à niveau au niveau des applications.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :